fbpx

Paroles d’exil – Atelier théâtre et écriture

Publié le: vendredi 1 mars 2019

Il s’agit dans ce projet, à travers le théâtre et l’écriture, de donner la parole à l’exil qui dit l’espoir. Là où tout le monde est enclin à parler uniquement de séparation, d’arrachement, de larmes, Paroles d’exils va tenter de dire la joie, le plaisir, la nouvelle vie qui raconte aussi, sinon le bonheur d’être là, du moins celui d’être arrivé, d’y être arrivé. Parce qu’il peut arriver aussi que l’exil débouche sur de belles histoires d’hommes et de femmes qui, s’ils souffrent d’être partis, sont aussi heureux d’être venus.

A partir de cette intention, le metteur en scène et auteur guinéen Souley Thiâ’nguel Bah anime des ateliers d’écriture et de pratique théâtrale gratuits toutes les semaines, de mars à mai. Les séances, d’une durée de 2h30, auront lieu le vendredi (matin ou après-midi) à partir du 8 mars, y compris pendant les vacances scolaires. 

Cet atelier s’adresse aux personnes nouvellement arrivés en France, jeunes et moins jeunes et aux personnes qui s’intéressent au sujet de l’exil (public mixte). Il est préférable d’avoir la maîtrise de la langue française (niveau B1+ / B2) mais aucune expérience théâtrale préalable n’est requise.

Les ateliers sont gratuits et ont lieu au Centre social Bonnefoi, 5 rue Bonnefoi , 69003 Lyon (Guillotière). Pour s’inscrire ou plus d’information, merci d’envoyer un mail à rp.sensinterdits@gmail.com.


Souley Thiâ’nguel Bah 

Docteur en Sciences de l’Information et de la Communication de l’Université Lumière Lyon 2 et licencié en journalisme de l’Université de Conakry, Soulay Thiâ’nguel est né le 11 décembre 1973 à Conakry. Il mène parallèlement une carrière artistique, journalistique et de consultant en communication, notamment pour les agences du Système des Nations Unies en Guinée. Il arrive au théâtre en créant la troupe Djibril Tamsir Niane, alors qu’il était au lycée. D’abord administrateur et comédien de cette compagnie, il entame sa carrière de metteur en scène après avoir tenu le rôle principal dans Il était une fois… L’Alphabète (programmé au 12e Festival International des Francophonies en Limousin), dans une mise en scène de Fifi Tamsir Niane, dont il sera l’assistant de 1994 à 1996. Depuis un bout de temps, il écrit et écrit toujours et à son actif, il balance dans beaucoup de genre littéraire dont le théâtre.

Mises en scène :Le Tana de Soumangourou d’Ahmed Tidjani Cissé, Conakry, 1995 • La Création du monde et autres business, d’Arthur Miller, Conakry, 1996 • Bintou, de Koffi Kwahulé, Lyon, 1999 • Fama, de Koffi Kwahulé, Lyon, 2002 • Tout bas… si bas, de Koulsy Lamko, Lyon, 2003 • P’tite-Souillure, de Koffi Kwahulé, Lyon, 2004 • Big Shoot, de Koffi Kwahulé, Conakry, 2005 • Brasserie, de Koffi Kwahulé, Conakry, 2008 • Les Châteaux de la ruelle, de Bilia Bah, Conakry, 2010 • Roméo et Juliette, de William Shakespeare, Conakry, 2011 • L’enfant Noir, adapté du roman de Camara Laye, Conakry, 2012 ; sur la pelouse de Hakim Bah , aux Récréâtrales de Ouagadougou en novembre 2012 ; Tu m’aimeras d’après l’œuvre de Koffi Kwahulé à Conakry en janvier 2014.